À propos de La rédaction PEDN

Cet auteur n'a pas encore renseigné de détails.
Jusqu'à présent La rédaction PEDN a créé 592 entrées de blog.

mars 2024

février 2024

INSÉCURITÉ : LE DOMICILE DE L’ANCIEN GARDE DES SCEAUX ATTAQUÉ PAR DES HOMMES ARMÉS

Dans la nuit du mardi 27 au mercredi 28 février 2024, le domicile de l’ancien Ministre d’Etat, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Alphonse Charles Wright a été le théâtre d’une attaque « des hommes lourdement armés qui ont été repoussés ». L’information a été donnée par le concerné lui-même à travers

GUINÉE : BAH OURY NOMMÉ PREMIER MINISTRE CHEF DU GOUVERNEMENT

Dans la grande édition du Journal Télévisé de la Radiodiffusion Télévision Guinéenne (RTG) de ce mardi 27 février 2024, le Ministre Secrétaire Général et Porte-parole de la présidence de la République, le Général Amara Camara a, à travers un décret signé du Président de la Transition, annoncé la nomination de Monsieur Amadou Oury Bah (Bah

LANSANA KOUYATÉ, PROCHAIN PREMIER MINISTRE DE LA TRANSITION : SON PARTI MET À NU CETTE CAMPAGNE DE DÉNIGREMENT…

C’est avec étonnement que le Président du PEDN, Son Excellence Monsieur Lansana KOUYATÉ, a appris à travers ses collaborateurs et militants, la rumeur faisant état de sa nomination comme Premier Ministre de la République de Guinée. Ce canular qui ne dément pas les récurrentes dénonciations du Président Kouyaté selon lesquelles le Guinéen est passé de

DES MESURES CONSERVATOIRES PRISES CONTRE LES MEMBRES DU GOUVERNEMENT DISSOUT

Quelques heures seulement après la dissolution du gouvernement, le Président de la transition, par la voix du chef d’Etat major Général des Armées, le Général Ibrahima Sory Bangoura, vient d’annoncer des mesures conservatoires à l’encontre des désormais anciens ministres. Lisez l’intégralité dudit communiqué ci-dessous : « Conformément à la charte de la Transition et en application

SÉNÉGAL : LA COUR CONSTITUTIONNELLE ANNULE LE REPORT DE LA PRÉSIDENTIELLE

C’est une décision historique tant le report de la présidentielle est à l’origine d’une crise politique majeure et inédite auSénégal. Ce jeudi, le Conseil constitutionnel a tranché et a jugé contraire à la Constitution la loi qui reporte la présidentielle au 15 décembre. Dans cette même décision, il a annulé le décret du président Macky

Aller en haut