A la suite des drames et tragĂ©dies de ces derniĂšres semaines dans le pays, le Premier ministre, Chef du Gouvernement s’est rendu Ă  la place d’arme du ministĂšre de la SĂ©curitĂ© et de la Protection civile, pour rĂ©itĂ©rer aux agents la politique nationale dĂ©finie par le PrĂ©sident de la RĂ©publique, chef de l’État.

Le Premier ministre, Amadou Oury Bah a ouvert sa communication par un constat : « nous avons enregistrĂ© des drames et des tragĂ©dies sur le plan routier, sur le plan des atteintes Ă  la vie de jeunes enfants et sur le plan de la protection civile, des installations extrĂȘmement importantes de nos structures Ă©nergĂ©tiques ont Ă©tĂ© brĂ»lĂ©es ». Il a poursuivi son discours en rappelant la mission rĂ©galienne de la police : « protĂ©ger les citoyens ».
Faisant rĂ©fĂ©rence Ă  la gestion des manifestations contre les dĂ©lestages, le Premier ministre a dit que le maintien d’ordre ne peut pas se faire avec des armes Ă  feu. A ce titre, il a soulignĂ© que des enquĂȘtes devront ĂȘtre menĂ©es par les services judiciaires. « Et ces services doivent agir en toute indĂ©pendance pour faire toute la lumiĂšre » sur des cas de violations de droits humains.

Pour le Chef du Gouvernement, « la premiĂšre rĂšgle de la confiance que les populations doivent avoir avec les services de police ou les services de force de l’ordre de maniĂšre gĂ©nĂ©rale, est l’assurance que devant un homme ou une femme qui porte l’uniforme, on a la sĂ©curitĂ©, on a la protection. C’est cela le devoir des services de police, des forces de l’ordre de maniĂšre gĂ©nĂ©rale (
) ».

Le Chef du Gouvernement a conclu en indiquant l’urgence pour les unitĂ©s d’intervention d’assumer les responsabilitĂ©s en contribuant Ă  la construction d’une nation rĂ©conciliĂ©e. « (
) Nous ne pouvons pas organiser l’exercice national pour la rĂ©conciliation nationale ; nous ne pouvons pas mettre en exergue au niveau du CNRD la question du rassemblement, si des actions qui concernent la protection de nos compatriotes ne sont pas assumĂ©es par les services qui doivent s’acquitter de ce travail pour le compte de la nation tout entiĂšre. Je tiens Ă  ce que tout le monde fasse le nĂ©cessaire pour que la sĂ©curitĂ© de nos compatriotes soit la prioritĂ© des prioritĂ©s de nous tous. Sans cela, tout ce que nous construirons n’aura pas de pĂ©rennitĂ© ».

#PrimatureGN #MSPC #VisitePM #CNRD #Kibaro